Le Comité canadien pour la liberté de la presse | LIBERTÉ DE LA PRESSE
16245
page-template-default,page,page-id-16245,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive

Le Comité tient son Déjeuner annuel  de la Journée mondiale de la liberté de la presse le ou vers le 3 mai.

En 1993, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 3 mai Journée de la liberté de la presse mondiale, sur la recommandation de la Conférence générale de l’UNESCO.

Le 3 mai revête une importance particulière, puisque c’est aussi l’anniversaire de la Déclaration de Windhoek, qui affirme les principes d’une presse libre, créée par des journalistes de presse africains lors d’un séminaire de l’UNESCO à Windhoek, en Namibie en 1991. La Déclaration demande pour des médias libres, indépendant et pluralistes dans le monde entier, et caractérise la presse libre comme essentielle à la démocratie et un droit humain fondamental.